Site Meter
Pour poser vos questions, une adresse:
entraidebibliophile @ gmail.com

Nous recherchons en permanence toute information sur les éditions des Mille et une nuit d'Antoine Galland avant 1730. N'hésitez pas à nous contacter si vous être en possession d'un volume.

jeudi 3 février 2011

Identification d'armes royales

Bonjour,

Un lecteur possède un livre de 1702, les Pseaumes de David, Josset, Paris



Quelqu'un saurait-il identifier le propriétaire de ces armes royales?

Wall

8 commentaires:

sandrine a dit…

Personne ne posséde le manuel de l'amateur de rliure armoriées françaises en 30 volumes Olivier Eugéne (prénom), 1924 à 1938
Il y a surement d'autres sources d'identification;
bien à vous
Sandrine

sandrine a dit…

http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/pdf/larechercheheraldique.pdf

Il faut se deplacer... mais cela peut peut être vous ^^etre utilu?
Bien à vous
Sandrine

sandrine a dit…

Sur la dernière page N°15 vous avez des sites ou vous pouvez interroger.
Bien à vous Sandrine
;-), Comme quoi la grippe mène à tout...

calamar a dit…

blason d'une Fille de France ??? mais à cette date il n'existe aucune Fille descendante directe de Louis XIV... assez louche tout ça.

Bertrand a dit…

je suis assez de l'avis de Calamar, ces armes me paraissent plutôt suspectes, mal gravées, mal dorées, grossières pour tout dire, je peux me tromper, mais je n'aurais pas misé 10 euros sur ce livre... trop douteux à l'image...

Il faudrait l'avoir en mains évidemment pour être à peu près certain qu'il s'agit d'un faux grossier peut-être fait au XXe siècle....

B.

Wall a dit…

Je disais fille de France car les armes en losange sont les armes d'une demoiselle normalement et la couronne une couronne royale.
Personnellement, c'est la décoration et le blason coupé qui me dérangeaient.

Je viens de regarder le nouvel armorial du bibliophile. Il ne donne des filles de France qu'à partir des filles de Louis XV, donc quelques dizaines d'années plus tard.

Wall

Anonyme a dit…

Plutôt des armes de ville ou mieux, de collège. Celui de Toulouse utilisait les armes de France.

emmanuel a dit…

Ce sont les armes d'Elisabeth de Valois (1545-1568), fille de Henri IV, reine d'Espagne. (Guignard, pp. 25)

Mais comme le dit Bertrand, elles ne m'auraient pas non plus inspiré confiance, preuve en est.

Emmanuel