Site Meter
Pour poser vos questions, une adresse:
entraidebibliophile @ gmail.com

Nous recherchons en permanence toute information sur les éditions des Mille et une nuit d'Antoine Galland avant 1730. N'hésitez pas à nous contacter si vous être en possession d'un volume.

jeudi 10 février 2011

A. Ségouin, relieur parisien ou bibliophile?

Bonjour,

un lecteur ayant vu plusieurs ouvrages de grande qualité, avec en pied de dos la marque "A Ségouin - 2 rue du Bouloi Paris" se demande s'il s'agit là d'un relieur fin XIXe ou d'un bibliophile.

On trouve la trace d'un A Ségouin, à Marseille, en tant que souscripteurs sur un ouvrage Curmer en 1864, sans plus de précision. (il s'agit de l'édition des Evangiles en 3 volumes)

Wall


[14/02]
Pour compléter, voici quelques photos des deux ouvrages:

Exemplaire du catalogue de la librairie Alain Cambon, octobre 2010, n°76

Exemplaire vendu récemment sur ebay
Détail du "A Ségouin"

27 commentaires:

calamar a dit…

sur bibliorare, on trouve :

136 ÉVANGILES DES DIMANCHES ET FETES DE L'ANNEE (Les). Paris, L. Curmer, 1864. 2 volumes in-4, maroquin rouge, dentelle dorée, large encadrement mosaïqué de maroquin noir divisé en 8 compartiments sertis de filets dorés, orné d'un semé de fleurs de lis, les compartiments d'angles ornés d'un médaillon fleurdelisé, dosorné dans le même style, roulette intérieure, doublure et gardes de papier moiré à décor àrépétition, tranches dorées (Mame et fils).

Première et deuxième parties (sur 3) de cet ouvrage réunissant des passages de l'Évangile et des prières, abondamment illustré de bordures florales et de scènes animées, reproduites en chromolithographie.

Ces illustrations, rehaussées de couleurs vives et de dorure, sont d'une immense diversité, inspirées des enluminures du haut Moyen-Age et du Moyen-Age, et des œuvres peintes et gravées des XVIe et XVIIe siècles.

Exemplaire au nom de l'éditeur Alexandre Segouin (superlibris en pied), dans une riche reliure reflétant par l'utilisation de motifs décoratifs de siècles différents la diversité stylistique recherchée par l'éditeur

Vente Bergé, 27 février 2003

calamar a dit…

A noter que ce livre incomplet est repassé en vente en 2006 et en 2007, avec la même description, mais des estimations en baisse constante...

Anonyme a dit…

Il s'agit de ce livre là. Il en a souscrit donc plusieurs, au moins 3:
- un exemplaire complet s'est vendu en librairie parisienne (catalogue d'octobre, 2400 euros prix affiché)
- un exemplaire vient de se vendre sur ebay, reliure différente, plus de 1000 euros

calamar a dit…

peut-être était-il un collaborateur ou associé de Curmer sur cette édition ?

calamar a dit…

sur l'exemplaire vendu sur ebay, une photo montre une des pages, sur laquelle on peut lire :
BACHELIN-DEFLORENNE
libraire-éditeur
3 quai Malaquais
Paris
---
Alexandre SEGOUIN
libraire
MARSEILLE
30 Grande rue Marengo
BARCELONNE
64,66 Calle Claris

On pourrait en conclure que Curmer s'était associé à 2 libraires, peut-être pour la diffusion du livre, dont Segouin, qui disposait de points de vente à Marseille et à Barcelonne.

calamar a dit…

D'après la description de l'exemplaire à 2400 euros, ces 3 exemplaires ont visiblement la même reliure, qui est donc une reliure éditeur. Comme elle est signée Segouin, on peut imaginer que Segouin s'est chargé de la reliure et de la diffusion, peut-être en sous-traitant la reliure à un atelier spécialisé.

sandrine a dit…

Bonjour,
Brillant. Merci pour ces commentaires, qui en plus d'aider la personne, nous cultive.
Bien à vous
sandrine

Bertrand a dit…

c'est amusant parce que j'allais poser la question sur le Bibliomane concernant A. Ségouin qui m'intrigue aussi... vu que l'exemplaire Ebay... est chez moi... ;-))

Toutes informations m'intéressent donc au plus haut point.

A. Ségouin d'après ce que j'ai compris, s'est associé à Bachelin-Deflorenne pour la rediffusion en 1872 du tirage de 1864 des Evangiles de Curmer. Et bien qu'un feuillet en chromo indique dans mon ex. (celui d'Ebay) "réimprimé par Bachelin-Deflorenne", je ne vois pas Bachelin refaire cette dépense de réimprimer cet ouvrage dispendieux qui coutait aux amateurs la bagatelle de 1.100 francs or en 1864 !!! ... je crois plutôt que Bachelin a racheté le stock de feuillets tirés en sus des exemplaires souscrits lors de l'édition Curmer en 1864. On sait d'après la liste des souscripteurs que le tirage de 1864 est de 800 ex., on peut imaginer (je vois ça comme cela) que 100 ou 200 ex. ont été à l'époque tirés en plus. D'ailleurs mon ex. ne porte aucun nom de souscripteur ce qui corrobore cette thèse.

Je crois que A. Ségouin était éditeur à Paris, Marseille et en Espagne, je vais essayer d'en savoir plus sur cette maison qui est oubliée aujourd'hui. Il devait posséder un atelier de reliure.

La reliure est très fine mais pas parfaite à la manière d'un Chambolle ou d'un Capé... Les deux volumes de chromos sont montés sur onglets et le troisième volume (qui porte bien la date de 1864 chez Curmer - preuve qu'il n'y pas eu réimpression) n'est pas monté sur onglet.

Voilà,
je ferai une photo et un billet pour le Bibliomane puisque c'était prévu.

Cette édition est cotée... reste à la vendre.... ;-))

B.

calamar a dit…

le monde est minuscule... à quoi sert Internet, si on tombe toujours sur les mêmes !

Anonyme a dit…

les reliures n'étaient pas du tout identiques sur ces deux exemplaires.

Si quelqu'un retrouve le catalogue, il y avait une photo en fin de catalogue de l'exemplaire du libraire.

calamar a dit…

je vous crois, n'ayant pas vu cette photo (je n'ai que la description texte). D'ailleurs un détail supplémentaire aurait dû me choquer : la description que je fournis indique Mame comme relieur... la reliure éditeur existe donc sans doute, mais pas faite par Segouin, faite par Mame. Je pense que Bertrand peut confirmer que son exemplaire a une reliure Mame ?

Anonyme a dit…

je ne retrouve plus le pdf du catalogue, mais la photo était en bout de catalogue de mémoire

sandrine a dit…

N'est-il pas possible de mettre toutes vos différentes explications en photos... Ce serait plus claire, parce que je me suis perdue en cours de route...
Bien à vous
Sandrine

emmanuel a dit…

http://static.livre-rare-book.com/catalogue/vente_versailles.pdf

n° 63, photo en dernière de couverture

emmanuel a dit…

Mes excuses, voici le bon lien :

http://www.librairie-ancienne-cambon.com/c/document_library/get_file?folderId=15&name=DLFE-100.pdf

emmanuel a dit…

Je vais y arriver...

C'est le n°76 et pas 63

sandrine a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
sandrine a dit…

J'ai juste une suggestion à faire. Le doreur de l'époque n'a-t-il pas pu commettre une erreur et marquer segouin au lieu de seguin... beaucoup plus courant à Paris, dans les proféssions d'artisans. ce n'est qu'une suggestion "à prendre avec des pinçettes".
bien à vous
Sandrine

sandrine a dit…

Je trouve 2 seguin qui pourrait ^étre pertinent
Imprimeris séguin l'ainé et le bibliophile armand séguin dont le catalogue de sa succession est en ligne.
mais ce n'est que pure spéculation.
Bien à vous
sandrine

sandrine a dit…

Toujours selon cette logique, qui est peut être foireuse, passez moi l'expression!, je trouve un libraire à montpellier... grande famille... ou on voit aussi une collaboration avec Furne;
bien à vous;
Sandrine

sandrine a dit…

http://www.archive.org/stream/lesvangilesdes00cath/lesvangilesdes00cath_djvu.txt
Voici le lien qui vous permet de trouver segouin et seguin associés dans la liste des souscripteurs pour ces ouvrages.
Il faut descendre quelques pages...
Bien à vous
Sandrine

sandrine a dit…

Dernier commentaire... Il semblerait que curmer ait eu des soucis avec les tribunaux pour cette souscription; je vous invite à lire
Bibliographie de la France ou Journal général de l'imprimerie et de la ... sur google livre , en tapant les evangiles et curmer dans la barre de recherche sur le cote On tombe sur une desicion rendue par le tribunal d'instance de la Seine;
Bon dimanche
Sandrine

sandrine a dit…

XXIV année 1835 est la réference du bulletin avec le jugement

Bertrand a dit…

il ne faut pas aller chercher midi à quatorze heures Sandrine, A. Segouin c'est A. Segouin, il est associé comme libraire à Bachelin-Deflorenne pour la remise en vente de l'édition des Evangiles de Curmer de 1864 en 1872, on lit son nom sur la page de faux-titre. Ce Ségouin devait être éditeur et avoir un atelier de reliure semi-industriel pour faire de la reliure en petites séries en "luxe" pour les ouvrages de piété. Enfin c'est ce que je comprends.

B.

sandrine a dit…

oui merci Bertrand. le soucis, c'est que je n'ai pas tout les éléments dans la description de la question, donc au risque de fatiguer avec mes commentaires, je détaille toutes ma recherche. Il faudrait songer à donner plus d'éléments pour qu'on puisse tout de suite éliminer un certain nombre d'hypothéses foireuses, dont j'ai le secret et l'exclusivité ;-). D'autant que je ne connais pas ces livres pour ne jamais les avoir vus avant de tomber sur vos articles.
C'est tout l'intêret que je trouve sur vos blogs... au rique de passer pour une blonde, je m'en remets assez facilement, d'ailleurs;-))
Bien à vous.
Sandrine

Wall a dit…

Je vais ajouter les photos des 2 exemplaires, ce sera plus aisé à comprendre

Bertrand a dit…

oui, celui d'Ebay c'est bien celui-là ! je le reconnais ! il est devant moi !! ;-))

il va bientôt retourné dans le circuit de la librairie...

B.