Site Meter
Pour poser vos questions, une adresse:
entraidebibliophile @ gmail.com

Nous recherchons en permanence toute information sur les éditions des Mille et une nuit d'Antoine Galland avant 1730. N'hésitez pas à nous contacter si vous être en possession d'un volume.

jeudi 22 novembre 2012

Un ex-libris manuscrit de 1670 à déchiffrer

Bonjour,

voici une question de Léo Mabmacien, qui tient par ailleurs le blog BiblioMab :


"Voici un ex-libris manuscrit d'un certain Lefebure, juriste ? Il est daté de l'année 1670. J'ai un peu de mal à tout déchiffrer. Merci d'avance.
Léo Mabmacien"

On trouve la trace d'un Adrien-Philippe Lefebvre, avocat à Arras en 1673 et d'un avocat au conseil d'Artois. (probablement le même).

Merci d'avance
W.

vendredi 21 septembre 2012

Identification d'armes sur un livre de 1740

Un lecteur du blog souhaite identifier les armes ci-dessous, qui se trouvent sur un livre de 1740



- Pour le blason, le fond semble être or.
- Derrière le blason, l'ordre du Saint-Esprit?
- Le collier autour (cordon d'ordre?) comportant les lettres G (?) et W

Une idée?

jeudi 30 août 2012

Les tirages sur chine des livres de Prosper Poitevin

Bonjour,

aujourd'hui, un lecteur, qui vient de chiner un livre, souhaiterait savoir si on connaît le tirage sur chine des deux ouvrages contenus dans ce livre, les siens faisant partie de ce tirage.


Les contes tourangeaux par un lettré poitevin
exemplaire sur chine avec envoi du lettré poitevin en garde [en réalité Prosper Poitevin]
Paris, Auguste Ghio, 1878



Une nuit chez Putiphar [deuxième édition] par Prosper Poitevin
Paris, A Heymann et J Pereis, 1878

Ces deux ouvrages sont donc imprimé sur chine, le second ayant un frontispice sur vélin sous serpente. Il est par ailleurs agréablement relié et porte l'ex-libris bien connu d'Yves Refoulé




Quelqu'un connaît-il donc le tirage sur chine qu'a eu cette édition?

W

mardi 7 août 2012

Chiffre NS ou SN sur une reliure fin XVI°

Bonjour,

voici le dos (ou ce qu'il en reste) d'un ouvrage de droit du XVI° (vers 1580) d'un lecteur du blog. Un monogramme, NS ou SN, était répété sur le dos.



Quelqu'un saurait-il l'identifier?

Wall

samedi 28 juillet 2012

Identification d'un M couronné

Bonjour,

un lecteur du blog souhaite identifier la marque ci-dessous. Elle se trouve sur la reliure d'un livre sur Louis XVIII datant de 1814.



Wall

jeudi 31 mai 2012

Identification d'armes sur un maroquin (fin 17° début 18°)

Bonjour,

quelqu'un sera-t-il meilleur que moi pour identifier ces armes :


Elle se trouvent sur un tome dépareillé de L'invocation et l'imitation des saints, Paris, Girard Audran, 1687

Wall

mardi 10 avril 2012

Addition à OHR - Le blason au dragon volant non identifié (planche 1378)

Chers lecteurs du blog,

suite à la dernière question et au lien que j'ai mis, le lecteur m'a ajouté que sur la page de titre se trouvait un ex-libris manuscrit A monsieur le Marquis de Paroy





Et c'est donc cela qu'il manquait à Ollivier pour identifier ce blason. La famille d'origine bretonne Le Gentil, comptant plusieurs branches (notamment de Rosmorduc) portent comme armes d'Azur au dragon volant d'or. La branche portant le titre de marquis de Paroy commence par Guy Le Gentil de Paroy (1728-1807), fils de Guy Le Gentil de La Barbinais. Guy de Paroy a vraisemblablement tiré son titre de sa position (réellement titré ou titre qu'il a pris lui-même? Il faut savoir que marquis est le seul titre dont on pouvait se prévaloir sans craindre de poursuite sous l'Ancien Régime, d'où le nombre incalculable de marquis qui subsistent). Il était lieutenant du roi pour les provinces de Brie et de Champagne, bailli d'épée de Provins et de Montereau, député de Provins aux états généraux de 1789 et député de Saint Dominique (colonies).

Représentation tirée du site notrefamille.com


Si Ollivier nous dit n'avoir vu ces armes que sur des livres de 1730 à 1766, on peut supposer que c'est vers 1766 que Paroy a formé sa bibliothèque en achetant essentiellement des livres assez récents et en y apposant ses armes (après les avoir fait relier peut-être aussi pour avoir un ensemble uniforme). Ce livre nous prouve en même temps qu'il achetait aussi des livres plus anciens.


Voilà une petite énigme bibliophilique résolue. A vous de compléter vos exemplaires d'OHR!

Wall

mardi 3 avril 2012

Identifications d'armes : dragon ailé

Bonjour,

un lecteur du blog souhaiterait identifier les armes reproduites ci-dessous. Il s'agit d'une édition de l'histoire des Juifs (Flavius Joseph) de 1700.


En cherchant sur le net, on trouve déjà les infos suivantes (voir ici) :
- le fer figure dans Ollivier, planche 1378, mais il ne dit l'avoir vu que sur des livres de 1730 à 1766. On a donc ici affaire à un exemplaire plus ancien (ajout plus tardif peut-être)
- les familles du Bourg de Sainte-Croix, la famille Dragon-Ramillies et Le Gentil de Rosmorduc portent ces armes (d'azur au dragon [volant] d'or)

mercredi 28 mars 2012

Caricatures signées d'un H

Bonjour,

un lecteur du blog souhaiterait identifier l'auteur de ces caricatures. Seul élement: un H discret pour signer.


Wall

jeudi 16 février 2012

Une idée sur l'origine de ce manuscrit?

Voici un manuscrit qui semble début XVII°, reliure très abîmée, avec Henricus entre deux fleurs de lys sur le plat avant (seul subsistant)



Il semble que ce soit des discussions philosophiques, il y a plusieurs textes d'affilé.


Ce plat peut-il laisser penser à une provenance ou simplement le nom d'un anonyme? Qu'en pensez-vous?

W

jeudi 9 février 2012

mardi 24 janvier 2012

Identification d'armes sur des livres de 1775

Bonjour,

de nouvelles armes à identifier, vues sur 2 volumes de 1775, pour un ami


La couronne est une couronne de marquis. Le blason semble être or et azur (les lignes horizontales pour l'azur).

Quelqu'un aurait-il une idée?

Wall

vendredi 20 janvier 2012

vendredi 13 janvier 2012

Nouvelle année, première question : provenance royale?

Chers amis bibliophiles et lecteurs,

tout d'abord, meilleurs voeux pour 2012, que chacun y trouve son compte en livres et découvertes bibliophiles!

La première question de l'année concerne cette reliure en maroquin noir :





Le livre est un carême chrétien, tome I, publié chez Hélie Josset à Paris en 1683 (seconde édition). Cette reliure, outre quelques filets à froid, est ornée aux angles des plats et entre les nerfs d'hermines surmontées d'une couronne, a priori couronne royale.


Quelle est donc l'origine de ce livre ? Le duché de Bretagne a été rattaché à la couronne de France depuis 1532 et l'hermine est devenu symbole royal. Quelqu'un en sait-il plus?

W